Actualités

04/09/2019

Le mot du président du GIS Posidonie :

L’approche écosystémique, c’est un peu comme la prose de Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière : tout le monde en fait, sans nécessairement le savoir. La raison en est simple : c’est que cette approche offre un point de vue qui, d’un coté, donne des perspectives pratiques pour répondre aux questions des gestionnaires, tout en ouvrant, de l’autre, la possibilité de résoudre de nombreux problèmes théoriques pour la recherche fondamentale confrontée au changement global.

Dans le cas des écosystèmes méditerranéens qui nous intéresse plus particulièrement, l’approche écosystémique apporte un recul indispensable car ces écosystèmes se singularisent par le fait qu’ils ne sont pas autosuffisants. Au plan hydrologique, le bilan hydrique d’un climat méditerranéen est négatif. En France, la quantité de pluie ne suffit pas à compenser l’évaporation et  sans les apports d’eau extérieurs issus d’autres environnements mieux arrosés, comme les Alpes ou les Cévennes, c’est un désert qui s’installe. Au plan trophique, la mer Méditerranée est oligotrophe, et sans les apports de nutriments issus de milieux adjacents, comme le bassin du Rhône, ou les eaux profondes via les upwellings, la vie marine est très limitée.

C’est donc en intégrant les connaissances et les expériences au-delà des frontières qu’on peut espérer avancer. C’est bien ce que propose ce Workshop international en rassemblant des gestionnaires, des décideurs et des chercheurs qui travaillent autant sur les milieux terrestres qu’aquatiques, d’eau douce ou salée, tout en intégrant la dimension humaine autour du concept de socio-écosystème.  Cela va occasionner sans nul doute des échanges fructueux pour envisager l’avenir proche des écosystèmes méditerranéens qui s’annonce encore plus sec et plus chaud que par le passé.


Thomas Changeux
Directeur adjoint MIO-OSU Pythéas

 

08/08/2019

Le site internet du Workshop GECOMARS 2020 est désormais ouvert.Venez donc participer à ce grand rassemblement. De nombreux thème seront au programme :

 

   - Approche écosytémique dans le suivi des milieux

   - Approche écosystémique de la gestion et de la conservation dans les AMP

   - Approche écosystémique en milieu terrestre

   - Approche écosystémique dans les eaux de transition

   - Etude des socio-écosystèmes

   - Evaluation des services écosystémiques

   - Gestion écosystémique des pêches

   - Tous les autres thème dont on avait pas pensé, mais dont vous nous ferez part.

 

N'hésitez donc pas à nous soumettre vos travaux avant le 15 Septembre 2019.

Personnes connectées : 1